Facture de plomberie : qui paye entre locataire et propriétaire ?

  • 19 juin 2019
Facture de plomberie : qui paye entre locataire et propriétaire ?
Les dépenses du propriétaire et du locataire doivent être explicitement définies dans le contrat de location. De cette façon, les malentendus sont évités.

Qui paie les dépenses communes ?

L'obligation de payer les dépenses communes correspond au propriétaire du bien, conformément aux dispositions de la loi sur la copropriété immobilière, puisque c'est lui qui détient certains droits de propriété sur les biens à utilisation commune. Ainsi, si le locataire s'en va sans les payer, il n'aura d'autre choix que de régler sa dette, même si le contrat stipule qu'il s'agissait de l'obligation du locataire qui habitait la propriété. Cependant, étant donné que le locataire est celui qui utilise les parties communes de la copropriété et qui bénéficie de l’administration (nettoyage, sécurité, etc.), le propriétaire peut vous demander d’assumer cette obligation. Dans ce cas, il est nécessaire que ces derniers soient aussi transparents que possible en termes de montants.

Problèmes de plomberie d'urgence

Bien que la responsabilité de l’entretien de la plomberie par un plombier pas cher Paris 6 incombe au locataire, en cas d’urgence, le propriétaire doit être appelé à intervenir. Toutefois, en cas d'urgence, si le locataire appelle le propriétaire pour lui envoyer un plombier et que celui-ci signale ensuite que le problème a été causé par une négligence de la part du locataire (les cheveux ont bloqué le drain), il incombe au locataire de payer le problème. «Entretien» fait généralement référence aux réparations sur les lieux qui ne retardent pas l'usure et ne sont pas urgentes, alors que les «réparations» font référence à quelque chose qui est cassé ou endommagé et qui doit être réparé rapidement. Le premier n'est souvent pas couvert par le propriétaire pendant la durée du bail, alors que le second l'est, mais cela dépend des conditions énoncées dans le contrat de location. Dans l’ensemble, il incombe au locataire de maintenir la propriété propre et en état de fonctionnement pendant la durée du bail, mais il incombe au propriétaire de s’assurer que la propriété est sûre et apte à être habitée par le locataire. Par conséquent, si vous louez une propriété et il y a un problème majeur de plomberie qui nécessite l’intervention d’un plombier Paris 17éme qui n'est pas de votre faute, la responsabilité en incombe entièrement à votre propriétaire.

Qui paie pour la réparation ?

En règle générale, le locataire est tenu de maintenir le bien en état de service aux fins de la location. Cela le contraint à effectuer les réparations qui pourraient avoir lieu pendant la durée du contrat, y compris les travaux de gros œuvre et ceux destinés à réparer les dommages causés par des catastrophes naturelles. Toutefois, le locataire correspond généralement à des "réparations locatives", à savoir les travaux ou interventions à effectuer pour réparer les dommages causés par sa faute ou la détérioration liée à l'utilisation des biens. Par exemple, dommages aux murs, bris de verre, usure du robinet, etc. Par conséquent, il est très important que les deux parties préparent un dossier indiquant le montant et l'état des biens qui se trouvaient dans les lieux. C'est un excellent outil pour déterminer, à l'avenir, qui est responsable de couvrir chaque réparation. Nous devons comprendre que les systèmes de plomberie sont un aspect essentiel pour une vie confortable. Par conséquent, pourquoi ne pas investir dans des travaux d’entretien avantageux afin d’économiser votre argent. Il est également important de préciser qui est responsable des réparations.  

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide